Formation transfrontalière : « 1, 2, 3 : tondez, triez, valorisez… »

Dans le cadre du projet Interreg Défi-Laine le lycée agricole et le CFPPA de Nancy-Pixérécourt ont accueilli pour la seconde fois, du 14 au 16 novembre, une cinquantaine d’étudiants, d’enseignants  et d’intervenants belges,  luxembourgeois et lorrains, pour  une formation centrée sur la laine et le mouton. Ainsi, des classes de l’Institut Provincial d’Enseignement Agronomique (IPEA) de La Reid, de la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL), du Bischöfliche Schule und Technisches Institut St. Vith et du Lycée Technique Agricole d’Ettelbruck ont fait le déplacement pour se joindre à la classe de BTS Productions Animales du  CFA de Pixérécourt.

 Voici le programme de cette formation.

Le programme était riche et varié. La formation a commencé par  une présentation de la Grande Région, du projet Interreg DEFI-Laine et des écoles présentes.

Après une série de jeux « brise-glaces », les participants ont  pris part à plusieurs ateliers sur la connaissance de laine,  assisté à des présentations et conférences sur des thèmes comme les impacts de  la conduite d’élevage sur la qualité de la laine ou la gestion du pâturage et de la biodiversité.

Côté pratique, après une visite de l’exploitation du lycée et du plateau de Malzéville, classé zone Natura 2000, les étudiants ont pu s’exercer à quelques manipulations sur les moutons, à la tonte et au tri afin de valoriser au mieux la laine.

Le sérieux des interventions a laissé place à des moments de convivialité à l’occasion des pauses cafés,  des  repas et de la visite de la place Stanislas à Nancy pour permettre aux étudiants et enseignants de faire connaissance.

Le bilan de la formation sous forme de jeu concours a permis de faire ressortir l’intérêt et la satisfaction de la plupart des participants.

Voici ces quelques jours en images :

DEFI-Laine à Agrimax 2018

A l’occasion du salon agricole Agrimax du 24 au 26 octobre, le Syndicat Ovin de la Moselle, l’APAL, la COBEVIM, les Bergers duagrimaxNord Est, les Chambres d’agriculture de Moselle et d’Alsace et l’association des éleveurs Est à laine Mérinos ont travaillé conjointement pour animer l’évènement et montrer le dynamisme de la filière ovine au grand public comme aux professionnels.

Pour la deuxième  année consécutive, le stand Défi-Laine était présent à cet évènement. En complément de la salle de tonte avec démonstrations et animations, un grand espace laine a été mis en place où les partenaires belges et français ont pu expliquer le projet. Grâce à de nombreux panneaux pédagogiques, le public a pu comprendre le fonctionnement d’un élevage ovin, les propriétés de la laine et l’intérêt d’utiliser ce matériau dans des domaines aussi variés que l’isolation thermique ou le rembourrage de matelas.

Par ailleurs, de nombreux artisans soutenus par Défi-Laine ont exposé leurs produits et expliqué leur passion pour la laine. Ophélie Benito, grande gagnante du concours Laine et Innovation en Grande Région, concours organisé  il y a quelques mois par Agria Grand Est dans le but d’encourager le développement de produits innovants et écologiques valorisant la laine locale, était présente sur le stand. Cette jeune diplômée en design s’est démarquée en proposant différents objets d’apaisement pour les enfants autistes, par enveloppement et compression, objets constitués d’un alliage de laine locale pour le rembourrage et de blé pour le poids.

L’EPL 54, dans le cadre de ses activités internationales, a présenté ses formations et projets  transfrontaliers avec l’aide du matériel mis à disposition par le Sommet de la Grande Région.

 

 

 

 

 

 

 

LES PA ENVAHISSENT LA GRANDE REGION !

Les 17 et 18 septembre 2018, la promotion 2017-2019 de BTSA Productions Animales (PA) de deuxième année du lycée agricole de Pixérécourt a effectué un voyage de deux jours en Grande Région. Ce voyage a eu lieu dans le cadre du module M11, module d’accompagnement au projet personnel et professionnel de l’étudiant.

UNE FERME ETONNANTE !

Le lundi matin, nous sommes allés visiter la ferme laitière de Guy Diderrich à Niederglabach au Luxembourg. Cette ferme compte 109 vaches laitières et jeunes bétails.

Nous avons pu constater alors que M. Diderrich a investi dans des nouveaux bâtiments et fait tout pour le confort de ses vaches, car il est très important pour lui qu’elles soient bien.

Tout le monde a apprécié cette visite et nous remercions la famille Diderrich pour son superbe accueil.

LA PASSION AVANT TOUT

L’après-midi, nous nous sommes rendus à Aix-sur-Cloie en Belgique, et plus précisément en Wallonie, où nous avons chaleureusement été accueillis par Monsieur Bechet et son fils qui nous ont présenté leur élevage de Blanc-Bleu-Belge. L’élevage des Trois Frontières compte 400 têtes avec 150 vêlages par an. C’est avec fierté qu’ils nous ont appris qu’ils avaient gagné à plusieurs reprises des concours de bovins. Leur participation à ces différents concours leur permet également de se faire connaître et de vendre certains animaux plus chers. En effet, ils ont déjà vendu des taureaux reproducteurs. C’est autour d’une bonne bière belge que s’est achevée la visite.

Nous sommes ensuite repartis avec le bus afin de rejoindre l’auberge de jeunesse de Bouillon où nous avons pu admirer le château de Bouillon et déguster un bon repas chaud !

UN CENTRE ACUEILLANT

Le mardi matin, nous nous sommes rendus à Ciney, en Belgique, pour visiter le Centre d’insémination dirigé par l’AWE (Association Wallonne de l’Elevage). Ce centre s’occupe principalement de la race bovine BBB qui est une race à viande. Malgré cela, l’AWE s’occupe aussi des autres espèces. Après une présentation dans une salle de conférence, nous avons fait le tour du centre et avons pu voir les lieux de prélèvements et les taureaux BBB au travers des vitres.

Tout le monde a trouvé cela impressionnant et a aimé la visite.

DES RECHERCHES POUR L’AVENIR !

Dernière destination : le centre wallon de recherches agronomiques à Ciney. Nous avons été accueillis par une dizaine de personnes qui toutes nous ont expliqué les différentes recherches qui étaient en cours. Tout d’abord, sur la pomme de terre où il y a des recherches sur des variétés plus résistantes au mildiou. Plusieurs recherches sont également en cours sur les prairies comme la diminution de la pression parasitaire, le suivi de la pousse de l’herbe mais aussi le dosage de l’azote dans le sol. Côté élevage, le centre de recherches dispose de la race Blanc-Bleu-Mixte conduite en agriculture biologique afin de démontrer aux éleveurs bios que l’élevage de la race est possible. Différentes mesures sont également réalisées sur les vaches, comme le suivi des émissions de gaz à effet de serre qui se fait par lot puis un suivi individuel grâce à l’utilisation du Greenfeed. Ce fut une visite très intéressante.

La classe de PA2 tient à remercier tous les éleveurs mais aussi le Centre wallon de recherches et le Centre d’insémination de Ciney de nous avoir accueillis pendant ces deux jours, mais aussi Mme Calame et Mme Boulot qui ont pris le temps d’organiser et de nous dégoter des visites incroyables et inédites. Sans oublier Guy, notre chauffeur de bus sans qui nous n’aurions pu partir en voyage !

Julie et Emilie BTS PA2

Voici le voyage en images, film réalisé par les étudiants :

Les abeilles et le miel à Trèves

Depuis 3 ans maintenant, l’EPL 54 participe aux rencontres transfrontalières autour du thème des abeilles organisées par le réseau BNEDD. (réseau d’éducation au développement durable transfrontalier)

Cette année, la rencontre a eu lieu à Trèves : plus de 100 participants des quatre pays transfrontaliers ont assisté à cette rencontre. Des enseignants et étudiants de Pixerecourt ont participé activement à cette manifestation.

Les enseignants ont animé un atelier intitulé « Comment intégrer les abeilles et le miel dans les cours ? ». Au programme de la biologie, de la chimie et de l’éducation socio-culturelle à travers un projet d’initiative culturel mené par des étudiants de BTS GPN autour du thème de l’abeille.

De leur côté les étudiants germanistes de BTS PA/STA et GPN avaient préparé en amont à la halle de technologie du lycée, des gâteaux à bases de légumineuses et miel du lycée qu’ils ont fait déguster aux participants ravis de pouvoir goûter aux financiers à base de fèves et  miel ou aux brownies chocolat/haricots rouge/miel.

Les étudiants anglicistes de BTS PA ont travaillé en amont en cours sur le glossaire apicole franco-allemand, réalisé par la promotion BTS PA de l’an dernier, afin d’y joindre les traductions anglaises. Chaque participant a reçu un exemplaire de ce glossaire apicole trilingue.

Les représentants du Ministère de l’environnement de Rhénanie Palatinat souhaite reprendre notre glossaire afin d’y joindre des traductions en polonais et arabe pour des projets futurs avec ces pays.

Tous sont rentrés satisfaits de cette journée avec de nouvelles idées pour leurs cours ou PIC glanées ça là dans les ateliers ou lors de discussions avec les participants.

Rentrée 2018 : de nouvelles formations Defi-Laine

Dès la rentrée, les formations Défi-Laine reprennent. La formation transfrontalière aura lieu comme l’année dernière à l’EPL 54  du 14 au 16 novembre. D’ores et déjà, 3 lycées agricoles wallons et un lycée luxembourgeois sont intéressés. Côté français, ce seront les apprentis BTS PA du CFA  qui participeront à la formation cette année.

Le 13 novembre aura également lieu une formation « connaissance de la laine » destinée à tous les publics.

Bilan : 3 ans de tiers-temps en quelques chiffres

La Grande Région, territoire au service de l’éducation au développement durable et de la formation.

Mobilité : 268 mobilités (entrantes et sortantes).

48 enseignants, formateurs, chefs d’exploitation, personnels du Ministère. Thématiques : échanges de pratiques, journées techniques, voyages d’études, le paysage, les abeilles, l’EDD et les nouvelles technologies, l’agroécologie, la valorisation de la laine…

…et 220 apprenants. Voyages d’études, échanges entre établissements, journées techniques, stages.

Stages

28 places de stages avec visite des maîtres de stages.

Partenariats

5 établissements agricoles partenaires en Belgique et au Luxembourg (aide au placement de stagiaires, visites, projets communs, Agro-Ecologie Tour, etc.).

Salons

Participation à 6 salons agricoles en Belgique, au Luxembourg
et en Lorraine.

Interreg

Défi-Laine : des formations, des fêtes de la laine, des voyages d’études, une unité de tonte…

Communication

Plus de 110 articles sur ce blog .

Merci à tous pour votre aide.

Autour des abeilles

Depuis 3 ans maintenant, l’EPL 54 participe aux rencontres transfrontalières autour du thème des abeilles organisées par le réseau BNEDD.

Cette année, la rencontre aura lieu à Trèves : plus de 100 participants sont d’ores et déjà inscrits. Des enseignants et étudiants de Pixérécourt animeront un atelier intitulé « Comment intégrer les abeilles et le miel dans les cours ? ».

A suivre…

 

 

Voici le programme de cette journée : programme de la formation abeilles

L’EPL 54, le BNEDD et DEFI-Laine à Libramont

La Foire agricole, forestière et agroalimentaire de Libramont en Belgique est la plus grande foire de plein air en Europe. Elle accueille chaque année près de 220 000 visiteurs, 800 exposants et 5 000 marques sur un site de 300 000 m².

Présente pendant trois jours au stand de la Grande Région avec le « mouton » de notre établissement, j’ai ainsi pu, en fonction de l’intérêt des visiteurs, présenter  la Grande Région, le projet Interreg Défi-Laine, le réseau BNEDD, nos formations agricoles et le projet sur les légumineuses (flyer légumineuses), le thème de la foire étant « qui nourrira les villes demain ? ».

Ces trois jours furent l’occasion de créer de nouveaux contacts et m’ont également permis de remercier les personnes avec qui je travaille maintenant depuis 3 ans pour leur aide et disponibilité durant mon projet.

Pour clore cette foire, les Journées internationales de l’herbe et de la prairie ont été organisées à Bras-le-Haut et ont attiré plus de 6 000 visiteurs. Lors de cette journée  internationale, j’ai pu faire un bilan de mes activités en présence des Ministres et Secrétaires d’Etat de la Grande Région.