Quoi de neuf en matière d’EDD en Grande Région (décembre 2017) ?

Chers collègues,

2017 a été une année intense. Pour la conclure, nous aimerions vous donner un bref aperçu des développements actuels ainsi que l’agenda de l’année à venir. Voici la newsletter en 2 langues :

Toutes les informations sur le réseau se trouvent sur le site : www.edd-granderegion.net
Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année !

Cordialement,
Annette Hoeft

DEFI-Laine – Newsletter n°3

Bienvenue dans l’univers de DEFI-Laine – Newsletter décembre 2017

Tous les partenaires de DEFI-laine s’activent…
Pour fabriquer les premiers poufs en « Laine fleurie ».
Pour analyser les laines d’éleveurs intéressés à la valoriser.
Pour mieux comprendre ce que les consommateurs aimeraient comme produits en laine locale.
Pour accompagner vos rêves de laine et qu’ils voient le jour.
Pour vous expliquer comment prendre de belles photos de vos créations.
(…)
Pour vous souhaiter une année 2018 chaleureuse, laineuse, heureuse !

Laine Fleurie : un premier produit à cueillir !

Ils sont là ! Créations de deux stylistes/artisanes, les 4 poufs en ‘Laine fleurie’ allient confort et esthétique. Conception et fabrication locale pour ces très beaux produits hauts de gamme de finition soignée.
Des produits et un projet 100% pro-biodiversité à découvrir très vite !
Lire la suite : www.natagora.be.

Éleveurs et transformateurs, même combat 🙂

Les transformateurs ont besoin de laine ? Les éleveurs souhaitent la valoriser ? Eh bien, mettons-les en contact ! Ils pourront déterminer qui a besoin de quelle laine, quand, où, etc. C’est un peu le projet de collecte ‘virtuelle’ que DEFI-laine souhaitait mettre en place… qui est maintenant proposé par des éleveurs eux-mêmes :).
Lire la suite : www.laines.be.

Exposition, informations et formation sur la laine

En octobre, à Agrimax, et en novembre, à Nancy-Pixérécourt, quelques partenaires du projet DEFI-laine ont allié leurs forces… D’une part pour montrer au grand public les caractéristiques de la laine et des produits qu’elle permet. Et d’autre part pour sensibiliser la jeune génération de la Grande Région à ce produit noble et durable. Des moments riches en rencontres et en échanges !
Lire la suite : www.pixerecourt.fr.

Photographier ses produits : les étapes clés !

Aujourd’hui, une bonne partie de la commercialisation se joue sur le web… Et qui dit e-commerce, dit photographie ! Voici un guide spécialement concocté pour nos porteurs de projets lainiers : sans prise de tête ou matériel sophistiqué, obtenez des photos propres et léchées, qui mettront en valeur vos produits.
Lire la suite : www.laines.be.

Participez au futur « Circuit des découvertes de la laine »

Une des actions du projet DEFI-laine est la mise sur pied d’un « Circuit des découvertes » de la laine, de ses produits, de ses acteurs. Pas mal de choses restent à définir sur l’organisation du circuit… et la première d’entre elle est de savoir si vous êtes partant !
Lire la suite : www.laines.be.

Un futur bâtiment ‘témoin’ rénové en laine locale

C’est la salle des fêtes de Mandres-Aux-Quatre-Tours (Meurthe-et-Moselle) qui a été choisie pour être rénovée avec de la laine locale. Le bâtiment sera ensuite accessible au public. Il pourra ainsi voir, apprécier et comprendre les différents isolants thermiques et acoustiques utilisés, ainsi que leur mise en œuvre.
Lire la suite : www.pnr-lorraine.com.

Recherche prestataire étude de marché

Afin de mettre en évidence les tendances du marché de la laine et de ses débouchés, une étude de marché sera engagée début 2018. Objectif : identifier des produits durables en laine issue de la Grande Région qu’il serait possible de développer.
Lire la suite : www.pnr-lorraine.com.

Défi Laine présenté au Québec

Le Cluster Eco-construction s’est rendu à la mi-octobre au Québec, pour présenter les avancées wallonnes et européennes en matière d’éco-construction… dont la laine et les actions de DEFI-laine en la matière.
Lire la suite : www.clusters.wallonie.be.

Base de données de points de vente

Dans le cadre de l’accompagnement de toute une série de produits en Wallonie, Lorraine et Grand-duché de Luxembourg, nous souhaitons réaliser une liste de points de vente potentiellement intéressés par des produits en laine locale.
Lire la suite : www.laines.be.

DEFI-Laine ?

DEFI-Laine, c’est un projet transnational de valorisation de la laine de mouton produite dans la « Grande région ».
4 grandes actions sont en cours : Communication (fêtes, circuit des découvertes, promotion de la laine dans l’éco-construction, web, etc.), collecte pilote virtuelle, création d’un cluster transnational et développement de produits (étude de marché, accompagnement de projets, Laine fleurie, produit industriel, formations, bâtiment témoin, etc.).
En savoir plus : interreg@laines.be ou www.laines.be.

Copyright © 2017 Filière laine asbl, Tous droits réservés
DEFI-Laine – Pour une revalorisation de la laine locale
Adresse : Filière laine asbl – 54 Grand’rue – B-6724 Marbehan

La ferme de Pixérécourt en Allemagne

Lors de la foire de Libramont en juin dernier, j’ai rencontré l’éditeur de Agrarkids, magazine agricole destiné aux enfants allemands et autrichiens.

Après discussion, nous avons décidé de faire paraître un article sur la ferme de Pixérécourt. Les étudiants germanistes de BTS PA se sont mis au travail afin de présenter leur exploitation.

Leur article a été publié dans le numéro de décembre 2017.

Avec l’aide de sponsors nous pourrions présenter les fermes des lycées agricoles du Grand Est. A suivre.

Forum 2017 : l’EDD et les nouvelles technologies

Le réseau des partenaires de l’EDD de la Grande Région a organisé son forum annuel au Luxembourg, le thème cette année concernait l’EDD et les nouvelles technologies.

La première journée a été consacrée à la formation et une centaine de participants a pu assister à des ateliers présentés par des intervenants venant des quatre pays. Un atelier sur l’agroécologie à travers le jeu a été présenté par Vincent Rousval, animateur du Réseau d’éducation au développement du ministère de l’agriculture.

Voici le programme du Forum EDD GR 2017.

8 enseignants et chargés de mission lorrains ont pu assister à cette journée grâce à un financement Formco. Voici leurs avis sur  cette journée.

« J’ai apprécié cette journée d’échange, les approches sur l’EDD sont différentes selon les pays et il est interressant de piocher des éléments de reflexion mais aussi des pistes de travail en équipe pédago et en classe. Je vais tout réutiliser en cours ! ».
Salima, enseignante d’ESC à Pixérécourt.

« J’ai participé  à l’atelier clip4change qui était très intéressant. J’ai déjà diffusé l’info aux profs du lycée. J’espère le mettre en place. Le procédé peut être utilisé aussi sur d’autres thématiques. »
Pierre, enseignant en agronomie, Courcelles-Chaussy.

« Journée intéressante  des outils à creuser. Construire un rallye sur tablette, cela peut être utilisable par les BTS GPN pour une animation. Peut-être construire un rallye sur le lycée (pour les Secondes ?) « .
Anne, enseignante de biologie, à Pixérécourt.

« J’ai trouvé que c’était très bien et très enrichissant. A la fois j’ai pu prendre des contacts à travers des ateliers et aussi lors des pauses café, notamment avec Peter Weichart (Fair-Trade) qui m’a parlé des supports de cours ainsi que des interventions possibles dans des cours d’allemand. Je vais le contacter très rapidement et je te tiens au courant… »
Waltraud, enseignante d’allemand à Bar-le-Duc.

« A travers un exemple concret aux seins des CRH en Belgique, nous avons pu découvrir les difficultés et les méthodes utilisées pour réussir à auditer les structures d’un réseau. J’ai été enchanté d’avoir assisté à cet atelier car très complet. On avait à chaque fois la réflexion/démarche puis comment elle se traduisait concrètement sur le terrain.
Par ailleurs, j’ai pu découvrir les graphiques en radar : un outil qui m’inspire pour comparer des situations. Dans le cadre de ma mission, je pense que je vais l’utiliser. Quant au jeu sur l’agroécologie, je le trouve intéressant et comme il porte sur le sol (la thématique des assises de l’EEDD), je pense qu’il est intéressant de le faire découvrir aux éco-responsables. »
Gaetan, Chargé de Mission Education à l’Environnement et au Développement Durable, DRAAF Grand Est.

Le deuxième jour était destiné aux membres du réseau. Nous avons fait une rétrospective des actions menées en 2017 et préparé les projets 2018. Pour clore ces deux jours, des certificats de formation transfrontalière en animation en fermes pédagogiques ont été officiellement remis aux stagiaires ayant effectué cette formation d’une centaine d’heures.

Le dispositif 1/3 temps fête ses 10 ans

Fin novembre avait lieu les rencontres annuelles des tiers-temps à Rambouillet. Le thème cette année était « La place des apprenants et des apprentissages dans les projets de territoires ».

Voici le programme de ces rencontres : Bergerie nationale – séminaire 2017

Les différents ateliers et conférences étaient ponctués par des petits clips vidéos réalisés à l’occasion des 10 ans du dispositif. La Grande Région était au rendez-vous dans le clip « Entrée culturelle » :

Le bilan de ces rencontres sera sur le site dans quelques jours.

Une formation transfrontalière à Pix : la laine comme fil conducteur

Le lycée agricole et le CFPPA de Nancy-Pixérécourt ont accueilli, du 22 au 24 novembre, une cinquantaine d’étudiants, d’enseignants  et d’intervenants belges,  luxembourgeois et lorrains pour  une formation centrée sur la laine et le mouton. Ainsi, des classes de l’Institut Provincial d’Enseignement Agronomique (IPEA) de La Reid, de la Haute Ecole de la Province de Liège (HEPL), du Bischöfliche Schule und Technisches Institut St. Vith et du Lycée Technique Agricole d’Ettelbruck ont fait le déplacement pour se joindre à une partie de la classe de BTS Productions Animales du Lycée Agricole de Pixérécourt.

  Voici le programme de cette formation.

Le programme était chargé mais enrichissant. La formation a commencé par  une présentation de la Grande Région, du projet Interreg DEFI-Laine et des écoles présentes.

Les participants ont ensuite pu assister à plusieurs ateliers sur la laine,  assister à des présentations et conférences sur des thèmes comme la durabilité de la laine et la conduite d’élevage, la gestion du pâturage et de la biodiversité, la gestion raisonnée des parasites gastro-intestinaux du  mouton  ou encore l’importance de la sélection génétique sur les qualités des laines.

Côté pratique, après une visite de l’exploitation, les étudiants ont pu s’exercer à quelques manipulations sur les moutons  et assisté à une démonstration de tonte  où l’accent a été mis sur les exigences d’un chantier de tonte propre et bien préparé en amont et du tri de la laine en aval de la tonte.

Le sérieux des interventions a laissé place à des moments de convivialité à l’occasion des  repas et de la visite de la place Stanislas à Nancy pour permettre aux étudiants de faire connaissance.

L’évaluation de la formation a fait ressortir la satisfaction de la majorité des participants.

Voici la formation en images :

Rendez-vous en automne 2018 pour la 2e édition !

DEFI-Laine et la Grande Région à Agrimax

Agrimax, le salon pour les professionnels du monde agricole,  a eu lieu à Metz du 26 au 28 octobre 2017. Cette 6e édition a rassemblé 250 exposants sur 21 000 m2 couverts, près de 500 bovins, 200 moutons, des chèvres et animaux de basse-cour de la France entière, d’Allemagne, du Luxembourg et de Belgique, sans oublier un important secteur équin.

A l’occasion d’Agrimax, le syndicat ovin de la Moselle,  l’APAL, la COBEVIM, les Bergers du Nord Est, la Chambre d’agriculture de Moselle et l’Association des éleveurs Est à laine Mérinos se sont regroupés pour animer l’évènement et montrer le dynamisme de la filière ovine, au grand public comme aux professionnels. DEFI-Laine a pu installer son stand d’information au milieu  du pôle  ovin, juste à côté de la salle de tonte montée spécialement à l’occasion de ce salon. 

Au stand DEFI-Laine, on pouvait assister au travail d’une fileuse, admirer le travail des artisans et designers luxembourgeois, belges et lorrains, obtenir des renseignements sur le projet lui-même et la Grande Région et rencontrer les différents partenaires de ce projet.  Une mallette pédagogique était également au rendez-vous ; les enfants étaient ravis de toucher, sentir et découvrir la laine.

Trois belles journées au sein du monde des éleveurs où les contacts ont été riches et prometteurs, mais surtout l’occasion pour DEFI-Laine de s’inscrire dans la démarche économique au cœur des élevages.

Ce fut également l’occasion pour moi d’expliquer aux visiteurs le fonctionnement de la Grande Région et informer sur les formations de nos établissements agricoles.

Visite éclair en Grande Région

J’ai passé deux jours en Belgique à la recherche de stages pour nos BTS. Rencontre intéressante à l’Aquascope de Virelles, un centre nature, fait de verre et bois, construit sur les berges de l’étang de Virelles. Réserve naturelle, animations nature, tout est réuni pour proposer aux étudiants de BTS GPN une période de stage passionnante.

Deux autres endroits me semblent intéressants dans la région : une ferme d’élevage de bisons et une autrucherie ;  les deux malheureusement fermées lors de mon passage (à suivre). Petite déception également, le CRIE de la forêt d’Anlier, où nous avions deux stagiaires il y a quelques années, ne pend plus de stagiaires.

Eh oui, cela ne marche pas à tous les coups !

Quoi de neuf en matière d’EDD en Grande Région (octobre 2017) ?

Chers collègues,

Veuillez trouver ci-dessous la nouvelle newsletter du réseau EDD de la Grande Région.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site : www.BNE-grossregion.net.

Nous vous invitons à notre Forum EDD annuel au Luxembourg les 30 novembre et 1er décembre 2017. Voir l’article le Forum BNEDD 2017

Cordialement,

Annette Hoeft,
info@bne-grossregion.net

 

La mobilité dans tous ses états

Le 4 octobre, ce sont tous les acteurs de la mobilité internationale des jeunes sur le territoire Grand Est (associations, collectivités locales, établissements d’enseignement, etc.), qui étaient réunis. Cette rencontre fait suite à la mise en place du COREMOB, le Comité REgional de la MOBilité internationale des jeunes, installé en février dernier. Coprésidé par l’Etat, la Région et le Rectorat, cette instance a pour mission de mettre en réseau les acteurs régionaux pour permettre l’accès le plus large de tous les jeunes aux expériences de mobilité.

Plus d’une centaine de participants a pu échanger sur ses besoins et proposer des actions concrètes à mener pour les deux années à venir, à travers quatre ateliers thématiques :

  • communiquer et informer,
  • mobiliser les acteurs par la formation,
  • développer la dimension territoriale,
  • renforcer la coopération transfrontalière.

Ce fut également l’occasion de célébrer les 30 ans du programme européen Erasmus+. La situation géographique du Grand Est, région frontalière et située au cœur de l’Europe, constitue un véritable atout pour élargir les horizons des jeunes, favoriser leur épanouissement et leur mobilité.

Le mercredi 18 octobre de 9h30 à 19h00 à l’Hôtel de Ville de Nancy a eu lieu le RDV de la mobilité : étudier, travailler, s’engager en Europe et à l’international.

Sur une initiative du CRIJ Lorraine- Eurodesk partagée avec l’association ESN, un collectif d’acteurs de la mobilité (plus de 30 experts-partenaires issus de l’enseignement, de l’insertion, des associations de jeunesse, des institutions)  ont concocté ce rendez-vous de la mobilité dans le but d’accompagner les jeunes et professionnels à préparer une mobilité en Europe et plus loin.

Le même  jour, à Montigny-les-Metz, le Goethe-Institut (Nancy) et l’Atelier Canopé 57 (Montigny), avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères allemand, ont proposé une journée d’information sur les possibilités de stages, de formations et de volontariat en Allemagne.