Rentrée 2018 : de nouvelles formations Defi-Laine

Dès la rentrée, les formations Défi-Laine reprennent. La formation transfrontalière aura lieu comme l’année dernière à l’EPL 54  du 14 au 16 novembre. D’ores et déjà, 3 lycées agricoles wallons et un lycée luxembourgeois sont intéressés. Côté français, ce seront les apprentis BTS PA du CFA  qui participeront à la formation cette année.

Le 13 novembre aura également lieu une formation « connaissance de la laine » destinée à tous les publics.

Bilan : 3 ans de tiers-temps en quelques chiffres

La Grande Région, territoire au service de l’éducation au développement durable et de la formation.

Mobilité : 268 mobilités (entrantes et sortantes).

48 enseignants, formateurs, chefs d’exploitation, personnels du Ministère. Thématiques : échanges de pratiques, journées techniques, voyages d’études, le paysage, les abeilles, l’EDD et les nouvelles technologies, l’agroécologie, la valorisation de la laine…

…et 220 apprenants. Voyages d’études, échanges entre établissements, journées techniques, stages.

Stages

28 places de stages avec visite des maîtres de stages.

Partenariats

5 établissements agricoles partenaires en Belgique et au Luxembourg (aide au placement de stagiaires, visites, projets communs, Agro-Ecologie Tour, etc.).

Salons

Participation à 6 salons agricoles en Belgique, au Luxembourg
et en Lorraine.

Interreg

Défi-Laine : des formations, des fêtes de la laine, des voyages d’études, une unité de tonte…

Communication

Plus de 110 articles sur ce blog .

Merci à tous pour votre aide.

Autour des abeilles

Depuis 3 ans maintenant, l’EPL 54 participe aux rencontres transfrontalières autour du thème des abeilles organisées par le réseau BNEDD.

Cette année, la rencontre aura lieu à Trèves : plus de 100 participants sont d’ores et déjà inscrits. Des enseignants et étudiants de Pixérécourt animeront un atelier intitulé « Comment intégrer les abeilles et le miel dans les cours ? ».

A suivre…

 

 

Voici le programme de cette journée : programme de la formation abeilles

L’EPL 54, le BNEDD et DEFI-Laine à Libramont

La Foire agricole, forestière et agroalimentaire de Libramont en Belgique est la plus grande foire de plein air en Europe. Elle accueille chaque année près de 220 000 visiteurs, 800 exposants et 5 000 marques sur un site de 300 000 m².

Présente pendant trois jours au stand de la Grande Région avec le « mouton » de notre établissement, j’ai ainsi pu, en fonction de l’intérêt des visiteurs, présenter  la Grande Région, le projet Interreg Défi-Laine, le réseau BNEDD, nos formations agricoles et le projet sur les légumineuses (flyer légumineuses), le thème de la foire étant « qui nourrira les villes demain ? ».

Ces trois jours furent l’occasion de créer de nouveaux contacts et m’ont également permis de remercier les personnes avec qui je travaille maintenant depuis 3 ans pour leur aide et disponibilité durant mon projet.

Pour clore cette foire, les Journées internationales de l’herbe et de la prairie ont été organisées à Bras-le-Haut et ont attiré plus de 6 000 visiteurs. Lors de cette journée  internationale, j’ai pu faire un bilan de mes activités en présence des Ministres et Secrétaires d’Etat de la Grande Région.

 

Nos partenaires à l’agroécologie Tour 2018

Depuis 3 ans maintenant nos partenaires de Grande Région sont présents à l’agroécologie Tour. Cette année l’évènement s’est tenue à la ferme expérimentale de l’ENSAIA, à la Bouzule.

Depuis deux ans, les élèves et enseignants du LTA d’Ettelbruck (Lu) tiennent un stand d’animation au même titre que nos apprenants.

Les partenaires belges d’Agra-Ost et de la BSTI de Saint With ont participé à cette journée et inspecté attentivement les parcelles expérimentales qu’ils cultivent à la Bouzule dans le cadre du projet Persephone., projet conduit également sur des sites au Luxembourg, en Belgique et en Allemagne.

Voici cette journée en images :

 

 

DEFI-Laine – Newsletter n°5

Bienvenue dans l’univers de DEFI-Laine – Newsletter juillet 2018

DEFI-Laine souhaite informer au mieux les acteurs du secteur de la laine et le grand public sur les caractéristiques, propriétés et usages de la laine, ainsi que sur les produits réalisés en laines locales.
Le projet s’est pour cela doté de divers outils de communication. : des dépliants de présentation du projet, un site www.laines.eu qui sera bientôt opérationnel, une brochure de présentation de la laine qui verra le jour très prochainement, cette newsletter que vous « tenez en main », une matériauthèque à venir dans la future Maison de la laine, et un tout nouveau stand de 12 panneaux ou bâches. Le stand est visible ici : https://laines.eu/stand-filiere-laine/ et peut être prêté sur simple demande à filierelaine@laines.be
Vivement la laine !

Du design au soin apaisant et rassurant

La laine locale s’est invitée dans un projet étudiant de fin d’études, pour contribuer à la qualité de vie des personnes autistes. La création d’un objet à la fois moelleux, enveloppant et pesant permet de rassurer les personnes qui, entre autres, ne perçoivent pas complètement les limites de leur corps. Un travail d’Ophélie Benito.
Lire la suite : www.alexis.fr.

LES COV’s (Composés Organiques Volatils) et la laine

Il ne se passe pas une semaine, sans que nous ayons l’occasion d’entendre ou de lire cet acronyme. Il en devient presque courant d’utilisation. Et pourtant savons-nous de quoi il en retourne, pourquoi est-il devenu si commun ? Et scientifiquement, que sont ces composés ? En quoi la laine de notre région est-elle concernée ? Ce dossier va tenter de répondre à ces quelques questions.
Lire la suite : www.celabor.be.

Fête du mouton | 16 septembre 2018 Heinerscheid (Luxembourg)

Dans le cadre du projet DEFI-Laine, le Tourist Center Clervaux et l’Association Luxembourgeoise des Bergers organisent une fête du mouton à l’échelle de la Grande Région, le 16 septembre à Heinerscheid, au Grand-Duché de Luxembourg. Un appel aux artisans intéressés est lancé.
Lire la suite : www.robbesscheier.lu.

Ne faites pas vos moutons rebelles : venez découvrir Ardelaine avec nous !

« Moutons rebelles, Ardelaine la fibre développement local » : c’est le titre du livre de Béatrice Barras, co-fondatrice de la coopérative Ardelaine. 36 ans nous séparent de sa création. Et c’est justement pour comprendre les origines du projet et tout le chemin parcouru que DEFI-Laine organise fin août un voyage au départ de Nancy. Direction l’Ardèche et l’art de la laine ! Venez découvrir une filière qui s’est prise par la main !
Lire la suite : www.pixerecourt.fr

La laine, dernière arrivée mais pas en reste

Bien que récemment de retour sur le marché, la laine figure en bonne place parmi les éco-matériaux. Elle contribue à la construction des bâtiments performants et sains, favorise les circuits courts et ajoute une plus-value à l’économie régionale.
Lire la suite : www.cluster.wallonie.be.

La laine motive encore les troupes !

La 10e édition de la transhumance-fête de la laine a attiré beaucoup de curieux sur le plateau de Malzéville… signe que la laine et l’élevage ovin intéressent toujours le grand public. L’amélioration des conditions de travail est également source de motivation. C’était l’un des objectifs de la salle de tonte flambant neuve qui a pris du service sur la ferme de Pixérécourt…
Lire la suite : https://www.pixerecourt.fr.

Journées fermes ouvertes en Belgique

Tous les ans, fin juin, la Wallonie organise un week-end « fermes ouvertes ». Cette année, 64 exploitations ont participé à l’évènement.

Voici le programme : fermes ouvertes 2018

Ce fut l’occasion pour moi de visiter quelques fermes à la recherche de stages pour nos étudiants. L’accueil a toujours été sympathique et les  contacts très intéressants. Voici les fermes visitées.

La Ferme du Château Vert se situe en lisière de la superbe forêt d’Anlier. Depuis 1990, André Grevisse et ses fils y élèvent des bovins Aberdeen Angus avec le label BIO sur 150 ha ainsi que des poulets et moutons. Il y a également une activité maraîchage et vente de produits à la ferme.

L’asinerie de l’O est une ferme biologique à vocation socio-éducative avec un élevage d’ânes et du maraîchage  biologique. Il s’agit d’une ferme
 d’animation située à Habay.

 

La ferme du grand enclos à Grandvoir  est une ferme coopérative bio d’élevage (vaches, porcs, volailles). Ils fabriquent leurs  fromages, yaourts, etc.
La ferme est  engagée dans un programme de maintien de la biodiversité et de restauration des zones humides. J’ai pu discuter avec le jeune couple qui est en train de reprendre l’exploitation.

La Ferme d’antan à Sainte-Ode est une petite exploitation d’élevage de chèvres avec une fabrication de fromages frais, affinés, yaourts au lait de chèvre, etc. Vente directe à la ferme.
L’exploitante vient de se lancer dans une nouvelle activité, une  micro-champignonnière.

L’Autrucherie du Doneu près de Rochefort est un élevage entièrement autonome d’autruches (reproduction, incubation, alimentation, abattage, découpe, transformation, boucherie).
Vente en direct (charcuterie, plumes, œufs, cuir…).

Trois sur les cinq fermes visitées envisagent la possibilité de prendre un ou une stagiaire française.

La fête de la laine à Rogery

Les habitants de Rogery (Wallonie) ont fait de leur village un « haut-lieu » de la laine en décorant leurs maisons et espaces verts avec de jolis motifs en laine pour la fête organisée par le parc naturel des 2 Ourthes.

L’ambiance, le soleil et Défi-laine étaient au rendez-vous, voici la journée en image :

L’agroécologie en Grande Région (suite)…

Affiche réalisée par la classe de 1re S.

Nos « CashreporTerre » n’ont malheureusement pas gagné de prix lors du concours « Ecofiction » mais n’ont pas démérité. La présentation à l’oral de leur travail dans une salle de cinéma bondée a été réussie comme nous le montre le reportage de France 3 Lorraine ci-dessous.

Par ailleurs, des extraits de leurs deux reportages seront diffusés par l’équipe Ecofiction  au « Prix de l’éducation pour le climat 2018 » dans le cadre du Forum international de la Météo et du Climat, organisé sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, mardi 5 juin.

 

 

Défi-laine dans les Hautes-Fagnes

Lors de la fête culture Nature 2018 organisée par le parc naturel des Hautes Fagnes la laine fut mise à l’honneur.

Une transhumance et de nombreux stands d’animation autour de la laine et du mouton ont ravi de nombreux visiteurs.

Voici quelques images :

Et qu’en disent les médias ?